Médias

Ces journalistes devenus écrivains

Publié

le

Depuis toujours bon nombre de journalistes se convertissent à l’écriture, mais souvent ils commencent par éditer un recueil de leurs anciennes publications. On se souviens tous du recueil des articles du « Cris du Coq » de Saade Bouakba du temps de Chourouk. D’autres comme le journaliste culturel Ramdani Boualem, installé aujourd’hui à Paris, avec son recueil sur le 11 septembre.

Depuis peu les journalistes n’hésitent plus  à s’essayer à l’essaie, le roman ou les nouvelles, le plus célèbre en cette année 2018, est le journaliste Kamel Daoud, ancien rédacteur en chef du Quotidien d’Oran, et la polémique qu’il a soulevé avec son roman Meursault, contre-enquête. 

On peut citer aussi Meriem Guemache, une journaliste de la radio nationale, qui publie cette année deux livres pour enfants « Lotfi à la Casbah d’Alger » et « Lotfi au palais de Khdaoudj El Amia ». Salim Kodil, responsable de l’édition électronique du journal Liberté a publié deux livres intitulés «Kaci lève le voile» et «Kaci le visionnaire »  et la liste est longue.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2021 Medias-DZ.com .Edité par Médias DZ

Quitter la version mobile