Suivez nous

communiqué de presse

Algeriepatriotique de retour sur la scène

Publié

le

Algeriepatriotique de retour

Après un bref break, Algériepatriotique qui s’est retiré pour l’ambiguïté autour de l’indépendance du site, marque son retour et sa reprise de l’actualité nationale suite à la demande express de ses lecteurs.  

En effet, Algérie Patriotique annonçait la semaient dernière l’arrêt du site en expliquant « par cette décision mûrement réfléchie; nous voulons éviter qu’à cette contraction douloureuse que vit notre pays s’ajoute un amalgame dangereux qui dénature notre ligne éditoriale ; lequel amalgame rend absconse la grille de lecture des événements actuels et pourrait servir à entretenir à dessein des thèses contraires aux intérêts de l’Algérie ».

Aujourd’hui, le site d’information reprend du service, et cela par le biais d’un édito intitulé « Pas si vite ». Dans lequel on justifie ce retour par la demande expresse de nombreux lecteurs : «  nombreux lecteurs et amis qui nous ont reproché d’abandonner le combat au moment où l’Algérie vit des moments cruciaux de son histoire et où les manifestations pour le changement connaissent des manipulations sournoises visant à les dévier de leur trajectoire, en incitant à la division et à la confrontation entre les différentes composantes démocratiques et modernistes du pays, pour laisser la voie libre devant les fossoyeurs de la République et les néo-colons ».

Ajoutant «nous ne pouvions rester indifférents à leurs appels insistants à nous remettre à nos claviers pour dénoncer les amalgames, la confusion et les manipulations contre lesquels nous nous sommes révoltés en ayant décidé de ne pas nous en rendre les blâmables complices ».

A cet effet, les rédacteurs du site démentent toute pression ou intimidation «personne ne peut imposer à Algeriepatriotique la conduite à suivre hormis ses lecteurs devant lesquels les animateurs du site sont exclusivement comptables ».

Pour les propriétaires du site, on affirme « ni le général Mohamed Mediene, dit Toufik, ancien patron de l’ex-DRS, ni son fils ne sont liés au site ni de près ni de loin. Le journal électronique a été fondé en février 2012 par M. Aït Amara et Lotfi Nezzar, M. Aït Amara en étant le directeur, agissant en son âme et conscience et ne recevant aucune injonction de qui que ce soit ».

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.