Suivez nous

communiqué de presse

Le Gouvernement renonce à modifier la loi sur la presse

Publié

le

la loi sur la presse

Une réunion s’est tenue le 17 juillet à Matignon (France)  réunissant le Premier Ministre Edouard Philippe des associations ainsi que des représentants des journalistes afin d’échanger sur « les enjeux pour le secteur » mais aussi pour garantir que l’exécutif ne toucherait pas à la loi sur la presse de 1881 et n’instaurerait pas de Conseil de l’ordre.

C’est ce que révèle des comptes rendus de presse, en indiquant que le Premier ministre a souhaité « rappeler l’engagement du gouvernement à défendre la liberté de la presse et le rôle essentiel que jouent la presse et les médias dans la démocratie ».

A cette réunion, dans laquelle a pris part la SDJ de l’AFP, le syndicat SNJ ou encore Reporters sans frontières, Edouard Philippe a également souligné qu’il n’était « pas question de modifier la loi sur la presse de 1881 », ni de « créer un Conseil de l’ordre des journalistes ».

Par ailleurs, concernant les violences policières contre les journalistes, Edouard Philippe a souligné selon l’AFP qu’il n’y avait pas eu de « consignes » pour « empêcher (les journalistes) de travailler ». Evoquant une situation « très tendue » sur le terrain, le Premier ministre a affirmé qu’il y avait eu « des sanctions contre des gens qui avaient dépassé les limites », sans préciser lesquelles.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.