Suivez nous

Médias

Journée mondiale de la liberté de la presse 2019 célébrée en Ethiopie

Publié

le

Journée mondiale de la liberté de la presse 2019 célébrée en Ethiopie

La 26e édition de la Journée mondiale de la liberté de la presse est prévue les 2 et 3 mai 2019 à Addis-Abeba, en Ethiopie.

C’est ce qui rapporté dans le communiqué de presse diffusé sur le site web de l’UNESCO. Le communiqué indique que cette édition, qui se tiendra au siège de l’Union Africaine, aura pour thème le rôle des médias dans les élections et la démocratie. Un large éventail de sessions (plénières, débats, etc.) aborderont différents aspects de ce thème.

Pour sa part, la Commission de l’Union Africaine a confirmé sa volonté de s’associer à l’UNESCO pour l’organisation de cet événement mondial, afin de promouvoir la liberté d’expression et le rôle des médias africains dans la réalisation des objectifs fixés.

Monsieur Moez Chakchouk, Sous-Directeur général pour la Communication et l’Information de l’UNESCO, a affirmé que cette décision « illustre l’engagement du gouvernement éthiopien en faveur de réformes démocratiques, en particulier dans le secteur des médias, ce qui a ouvert la voie à davantage de libertés pour les médias et au renforcement du respect des droits de l’homme, y compris la liberté d’expression en ligne ».

3 Mai: Journée mondiale de la liberté de la presse

Depuis la proclamation en 1993 par l’Assemblée Générale de l’ONU du 3 mai comme Journée mondiale de la liberté de la presse, cette journée est l’occasion de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse.

Cette journée mondiale dédiée à la liberté de la presse est une occasion pour rappeler les conditions déplorables dans lesquels évoluent nombre de journalistes, rédacteurs en chef et éditeurs.

Ces mots qu’écrivait Thomas Jefferson en 1786, ont une portée universelle :

Thomas Jefferson liberté de la presse

Le Prix Mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2019

Durant cette conférence, l’UNESCO décernera le Prix Mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2019. Le prix de l’UNESCO a été remis en 2018 au photojournaliste égyptien Mahmoud Abu Zeid, connu sous le nom de Shawkan.

En effet, ce Prix distingue une personne, une organisation ou une institution qui a contribué d’une manière remarquable à la défense ou à la promotion de la liberté de la presse. Le Prix doit son nom à Guillermo Cano Isaza, un journaliste colombien assassiné devant les locaux de son journal, El Espectador, à Bogotá en Colombie, le 17 décembre 1986.

Doté de 25 000 dollars, le Prix Mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano est financé par la Fondation Guillermo Cano Isaza (link is external) (Colombie), la Fondation Helsingin Sanomat(link is external) (Finlande) et le Namibia Media Trust.

Programme de la journée mondiale de la liberté de la presse 2019

Cette conférence accueillera près d’un millier de participants et conférenciers, parmi lesquels des représentants de gouvernements, d’organisations internationales et de la société civile, ainsi que des mondes médiatique et universitaire.

L’événement accueillera une conférence académique sur la sécurité des journalistes qui permettra à des chercheurs de différentes disciplines de discuter des recherches récentes dans ce domaine. Il s’agira d’une conférence qui vise à renforcer les liens entre la recherche universitaire et le journalisme.

A l’instar des éditions précédentes, l’événement accueillera une salle de presse dédiée aux jeunes journalistes et étudiants en journalisme pour couvrir l’événement et développer leurs compétences en journalisme.

Par ailleurs, L’UNESCO compte consacrer un site web à cet événement ainsi qu’une plateforme d’inscription.

Aussi, l’UNESCO lance un appel aux partenaires souhaitant organiser des panels sur le thème de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2019. Pour plus de détails consultez par ici le site web de l’UNESCO.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.