Suivez nous

Monde

Signature d’un accord pour la sécurité des journalistes Palestiniens

Publié

le

وكالة الأنباء الفلسطينية accord pour la sécurité des journalistes Palestiniens

Un accord sur la sécurité des journalistes des médias officiels Palestiniens vient d’être signé. Considérant le travail journalistique comme étant dans l’intérêt national, l’accord a été paraphé entre les médias officiels, la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) et le Syndicat des journalistes palestiniens au bureau du superviseur à Ramallah.

La signature de cet accord intervient au lendemain du séminaire organisé par le syndicat des journalistes Palestiniens sous le thème « صحفيون في مرمى النيران », et qui a connu la participation de pas moins de 700 journalistes venant des quatre coins du pays.

A cette occasion, le Ministre Mohamed Assaf le responsable général des médias officiels a déclaré : »la sécurité du journaliste palestinien, que ce soit dans les médias officiels ou dans toute autre organisation de médias, est notre priorité absolue, car elle est dans l’intérêt national en raison du rôle important joué par ce journaliste » en ajoutant qu’à « la lumière de la réalité de notre peuple palestinien, qui résiste au projet sioniste et à l’occupation israélienne, nous pensons que la protection du journaliste de manière professionnelle et vivante, outre la liberté de la presse, est un intérêt national ».

A cet effet, le Ministre a promis de fournir toutes les ressources logistiques, psychologiques et sanitaires nécessaires au personnel des médias officiels palestiniens lors de leurs missions sur le terrain.

Pour sa part, Nasser Abu Bakr représentant le Syndicat des journalistes palestiniens a souligné l’importance de la mise en œuvre de cet accord, d’autant plus que la Palestine est le deuxième pays arabe qui a rejoint la fédération après la Tunisie, tout en soulignant la nécessité d’une coopération constante entre les médias officiels palestiniens, le Syndicat des journalistes et la Fédération internationale des journalistes.

De son coté, le député Mujahid Younes représentant la FIJ a mis l’accent sur l’importance de l’adhésion des médias palestiniens officiels à cet accord, car les journalistes travaillant dans l’État de Palestine sont exposés « quotidiennement à l’occupation et à ses outils oppressifs, qui ne respectent pas le travail des journalistes  ni les journalistes », en indiquant par ailleurs son engagement à envoyer des experts internationaux pour assurer une formation et des cours aux journalistes travaillant dans les médias officiels.

L’accord signé souligne que la télévision et la radio palestinienne doivent s’engager à mobiliser les moyens humains et financiers nécessaires pour le renforcement de la sécurité des journalistes sur le terrain, mais également la préparation de ces derniers aux missions jugées « dangereuse », ainsi qu’un soutien morale et psychologie aux journalistes.

Lamine B

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.