Suivez nous

Journaux

Journal du futur, le lecteur participera au choix du contenu

Publié

le

A l’ère du journalisme électronique et du recul de la presse écrite, des interrogations fusent autour de l’avenir de la presse traditionnelle. Néanmoins, des chercheurs suisses parient le contraire en imaginant le journal de demain, ou le lecteur aura son mot à dire dans le cadre du projet Alnews.

En effet, selon le site « Le nouvelliste » des chercheurs fribourgeois ont imaginé un média où les contenus seront définis et choisi par les lecteurs, et ce, grâce à la technologie qui permettra de faciliter la connexion public/journalistes.

Jean-Marie Ayer, professeur à la Haute école de gestion de Fribourg s’interroge « jusqu’où aller dans la redéfinition de l’information, comment la produire, avec quels effectifs et combien d’heures de travail » c’est pourquoi selon lui les rédactions doivent mieux connaître leurs lecteurs pour leur permettre d’être à l’origine de contenus. Cette approche pour Jean-Marie Ayer consiste au fait de « trier les informations pour que les lecteurs puissent lire ce qui les intéresse, avec une dimension de surprise et de personnalisation » en ajoutant que « connaître son lecteur, c’est lui offrir l’opportunité de s’exprimer sur ce qu’il veut lire ».

Pour arriver à cet objectif le chercheur s’appui sur « les technologies d’intelligence artificielle qui introduisent une notion de conversation et d’échange ». Il s’agit ainsi de créer un lien entre numérique et information, d’autant plus que les jeunes sont des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Snapchat et autre Twitter).

Par ailleurs, le projet AlNews piloté par le chercheur compte introduire l’intelligence artificielle dans les technologies d’agents conversationnels (chatbots) dédiés à la presse. En d’autres termes, le journal local fonctionnera comme un réseau social, avec un flux d’informations régionales, lequel comportera la notion de « dashboard », où des indicateurs permettront de connaître ce que les lecteurs veulent.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.