Suivez nous

Journaux

Retour timide de la publicité étatique pour Echorouk et El Bilad

Publié

le

publicité publique

Après 6 semaines de la décision d’arrêt de la publicité étatique pour les deux journaux Echorouk El Youmi et El Bilad, voila que les deux titres arabophone renouent avec les annonces légales de l’ANEP depuis jeudi dernier.

Certes, le retour est timide avec une demi page de publicité étatique (annonces légales) pour les deux quotidiens arabophone. Mais c’est un soulagement pour les milliers de journalistes travaillant au sein des deux groupes médiatique.

Rappelons que le journal El Bilad  bénéficiait avant les manifestations du 22 févriers d’au moins deux pages d’annonces légales, contre 1/2 page aujourdhui. Le cas d’Echorouk est plus compliqué. Les finances du groupe médiatique d’Ali Fodil ont été fragilisées depuis le Ramadan 2018 avec  l’annulation de deux productions. En plus de la réduction du tirage du journal echorouk ainsu que la suppression de la publicité publique.

Le groupe Echorouk semble vivre une période très difficile quelques jours avant le mois sacré. Notamment sa relation tendue avec ses partenaires étrangers. A l’instar de la chaîne de télévision tunisienne Carthage + ou les sociétés Inter Medya et Ninty 4 Vision.

Par ailleurs, les deux titres ont été privés de publicité, après avoir couvert les manifestions contre le 5e mandat.

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.