Suivez nous

Portraits

Mahrez Rabia introuvable à la radio ![Entretien]

Publié

le

mehrez rabia

Depuis plus d’une année, Mehrez Rabia a disparu des radars de la radio algérienne. Medias-dz a pu le retrouver et vous livre ci-après les dernières news de la star algérienne de la radio.

Que devient Mehrez Rabia après avoir battu le record africain de l’animation non-stop ?

Après le records africain en 2017 ça m’a beaucoup fait réfléchir sur la suite de ma carrière, à l’époque j’avais 32 ans et plus  de 14  années de carrière à la radio. Vivre une telle aventure a remis beaucoup de choses en question.
J’avais animé les principales émissions qu’un animateur rêverait de commander : matinale / magazines / émissions de nuit / émissions en extérieur. J’avais fait énormément de choses, et tenu encore quelques mois après cette incroyable expérience.
Puis à la rentrée de septembre 2017 je me suis rendu compte que j’avais perdu l’excitation de l’antenne, les conditions ne me correspondaient plus et j’ai préféré en commun accord avec la direction de me retirer un temps. Le temps de comprendre mieux mes envies, mes ambitions et  de me reposer de ce record. Car plus de 50 heures c’est pratiquement ce que fait un animateur régulier en une année.

Tu considères que t’as fait le tour de la radio ?

A la radio, on a jamais fait le tour. J’ai bientôt 34 ans, il fallait que je m’arrête et que je réfléchisse.

Ca fait plus d’une année aujourd’hui que tu te reposes ^_^ !

Une année ce n’est pas assez. J’ai gardé mes activités à la télévision ; je travaille toujours le vendredi, samedi et dimanches pour la matinale de Canal Algérie, mais la radio je n’en ai toujours pas la force. Beaucoup pensent que c’est un jeux. Mais quand les personnages que nous développons et inventons s’épuisent il faut savoir en créer d’autres.

Parle nous de ta boite de production Lafabrik ?

Cela parait étrange pour beaucoup de savoir qu’un présentateur TV et Radio soit aussi à la tète d’une boite de production, alors que c’est monnaie courante à l’étranger.  LAFABRIK se porte bien, elle créé des emplois, 14 en tout.
Elle développe des concepts et fait revivre des lieux du patrimoine. Après, elle est comme toutes les agences algériennes avec  des hauts et des bas. Disons que la qualité des services en Event en PR de LAFABRIK ont permis de nous maintenir et de faire souvent l’actualité.

La radio c’est fini pour toi ?

La radio j’y reviendrai car je suis un enfant de la radio. J’y ai mis les pieds à 17 ans, je la connais mieux que beaucoup
et je la porte dans mon cœur. J’écoute avec beaucoup de plaisir mes copains : MAHDI / SARAH / HKM.

Des projets pour la fin de l’année ?

Pour la fin de l’année, je travaille sur le lancement d’un nouveau programme TV et sur un documentaire, mais surtout je réfléchi à un retour radio.

Un retour pour 2019 ?

Je n’aime pas me prononcer, mais selon mes envies et mes désirs. Oui je m’y vois en 2019.  Après, cela dépend des conditions, car si après des années d’expériences ; des études en France à l’ESJ ou j’ai été deux fois major de promo et après avoir renoncer à DIRECT 8 et ITELE en 2010 : je dois reprendre ce n’est pas non plus pour 27 mille dinars par mois comme il m’a été déjà proposé. Cela ne payera pas le casque que j’utilise.

Merci pour le temps que vous avez consacré à Medias-dz. Un message pour tes amis de la Chaîne 3 ?

Pour mes amis de la 3 : continuez à faire ce que vous savez faire avec toujours autant de passion et d’amour pour cette chaîne, mais surtout préservez la magie CHAINE3 car cette chaîne est particulière. 
ET surtout RESTEZ ROCKNROLL
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.